UNIVERSITY of GLASGOW

The Corresponence of James McNeil Whistler
Home > On-line Edition > Transcription/Database Record

the on-line edition

System Number: 03824
Date: [16 November 1891][1]
Author: JW
Place: London
Recipient: Stéphane Mallarmé[2]
Place: [Paris]
Repository: Glasgow University Library
Call Number: MS Whistler M158
Document Type: ALS[3]


21, CHEYNE WALK,
CHELSEA.

Eh bien cher Ministre que dire! Vous etes [sic] étonant [sic] d'energie et de rapidité -

Aussi vous avez saisie par sympathie juste la situation comme je la sens moi même - et de la position vous avez extrait la poésie. Donc vous devinez d'avance, que je suis entièrement avec vous - et que si vous parvenez à faire prendre l'initiative par le Gouvernement, je répondrai en leur laissant fixer le prix, et en l'acceptant - Mais, si [p. 2] avec discretion cela peut se faire, je voudrais avoir une promesse officielle que, plus tard, le tableau[4] irait au Louvre - M'importe peu combien délicatement cela soit insinué - mais vous comprenez que pour içi, cela serait le coup de grace! . -

Je veux que dans tout ceci il y est une nuance de sympathie et d'affection pour moi en France - pays d'où me viennent toutes reconnaissances (recognitions) et toutes les honneurs - Ceci pour faire contraste à ce que vous savez ..... -

Voila! - Maintenant mon ami comment vous remercier! - Il y a des choses qui ne se disent pas - Si j'étais Poète je vous enverrais un vers! -

Mon cher Mallarmé vous ne savez pas - ou plutôt, vous savez bien combien me serait doux ce triomphe artistique à ce moment dans la Capitale de l'art! Toutes les souffrances des années passées dans ce pays - "of insult and of ribald misunderstanding" - me sembleraient insignificant, et même je trouverais une justice poétique dans l'épreuve sevère par laquelle doit passer l'artiste avant d'oser esperer une pareille recompense dans sa vie. -

C'est alors convenu que l'on n'aura pas recours à la souscription - J[e] compte sur votre génie de grand diplomate pour dissiper le groupe d'amis[5] formidables, qui doivent vous quitter bien assurés de ma grande reconnaissance pour les démarches flatteuses qu'ils ont déjà faits à mon égard.

[p. 3] Mille choses à vous tous de la part de nous deux[6] - et à bientôt n'est ce pas? -

Toujours

[butterfly signature]

Je serai demain soir des votres - in spirit - ainsi gare O. W[7]! -


This document is protected by copyright.


Translation:


Notes:

1.  [16 November 1891]
Dated by sequence of correspondence. This is a reply to #03823 and is referred to in a letter from T. Duret to JW, 18 November 1891, #00988. At the top of page one, in another hand, is written 'Nov. 1891'.

2.  Stéphane Mallarmé
Stéphane Mallarmé (1842-1898), Symbolist writer and poet [more].

3.  ALS
Published in Barbier, Carl P., ed., Correspondance Mallarmé-Whistler: Histoire de la grande amitié de leurs dernières années, Paris, 1964 [GM, A.28], no. 69, pp. 118-20. The printed address header appears side-on to the written text.

4.  tableau
Arrangement in Grey and Black: Portrait of the Painter's Mother (YMSM 101), which was bought by the French Government, hung successively in the Musée du Luxembourg, the Louvre, and now, in the Musée d'Orsay.

5.  groupe d'amis
Named in #03823 as Théodore Duret (1838-1927), art critic and collector [more]; Maurice Joyant (1864-1930), art dealer, manager of Boussod, Valadon et Cie [more]; Roger Marx (1859-1913), civil servant, art critic, journalist and collector [more]; Gustave Geffroy (1855-1926), journalist and writer [more]; and Mathias Morhardt (1863-1939), editor of Le Temps [more].

6.  nous deux
JW and Beatrix Whistler (1857-1896), née Beatrice Philip, artist [more].

7.  O. W
Oscar Fingal O'Flahertie Wilde (1854-1900), writer, critic and playwright [more], who was in Paris, and occasionally attended Mallarmé's Tuesday Salons.